Thomas Fagot, Mobsuccess : « Avec la crise, le mobile s’impose comme le premier media, devant la télévision »

CEO de Mobsuccess, Thomas Fagot revient sur le déconfinement réussi de ses clients, et explique comment la publicité mobile pourrait sortir renforcée de cette crise, le mobile s’imposant comme le premier média, devant la télévision.

Quel a été l’impact de la crise sur votre activité ?

TF – Comme beaucoup d’acteurs du marketing, nous avons été confrontés à un arrêt brutal de nos campagnes drive-to-store suite à la fermeture de nombreuses enseignes.

Nous avons mis à profit cette période pour relancer nos activités de téléchargements d’applications, le “drive-to-mobile”, avec de beaux succès comme Skratchy, dont l’audience et les revenus ont été multipliés par 10 en à peine quelques semaines.

Avec le déconfinement, l’heure est au redémarrage du drive-to-store ?

TF – Oui. Outre la relance du drive-to-mobile, nous avons profité de ces deux mois de confinement pour réfléchir à une nouvelle offre baptisée back-to-store, et permettant à nos partenaires de préparer ce déconfinement en proposant à leurs clients la réservation des visites en point de vente.

Cette solution a permis à des enseignes telles que XXL maison de contribuer à la ré-assurance de leurs clients, en leur permettant de choisir les créneaux de leur visite, dans des conditions sanitaires optimales.

Dans le même temps, nous avons profité de l’inertie de médias traditionnels tels que la télévision ou le prospectus, pour lancer des campagnes massives de publicité mobile.

Pour un client comme GiFi, les résultats de la première semaine de déconfinement ont d’ailleurs été historiques, avec une fréquentation de certains magasins deux à trois plus élevée qu’à l’ordinaire.

Le mobile a non seulement démontré sa capacité à générer des visites en point de vente mais à rivaliser avec des médias historiques.

Le futur ?

TV – Je pense que la question technologique est derrière nous même si il faut encore contribuer à rassurer les annonceurs, sans doute avec une certification du drive-to-store.

Mais le media mobile est désormais un media de masse. La France compte 43 millions de mobinautes y compris les fameuses « ménagères de moins de 50 ans » qui restent le cœur de cible des marques FMCG.

Cette nouvelle réalité s’observe d’ailleurs dans les chiffres du marché puisqu’avec 3,4 milliards d’euros d’investissement, la publicité mobile a désormais dépassé les 3,3 milliards d’euros d’investissement de la télévision.

Avec la crise, le mobile s’impose désormais comme le premier média, devant la télévision. Et qu’il s’agisse de drive-to-store ou de drive-to-mobile, Mobsuccess entend être à l’avant-garde de cette révolution.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email