Soldes : un tiers des consommateur veut des soldes de plus de 50%

A quelques jours de l’ouverture des soldes d’été, BONIAL a réalisé une étude pour savoir quel seuil de réduction il fallait atteindre pour faire craquer les consommateurs.

Pionnier et leader du drive-to-store en Europe, la société Bonial (groupe Axel Springer) a souhaité déterminer la sensibilité des consommateurs français aux rabais, en interrogeant un échantillon de 1037 consommateurs.

Parmi les enseignements de cette étude, Bonial pointe le fait que 97% des Français sont sensibles aux promotions.

« Une réduction de 50% s’apparente au principal seuil déclencheur d’achat pour un grand nombre de consommateurs à l’heure des soldes ou en dehors de soldes. Ainsi, plus d’un consommateur sur quatre (27%) décidera de passer en caisse pour acheter un article de mode si le rabais atteint ou dépasse ce seuil. Il en va de même pour presque l’ensemble des catégories étudiées. Si le seuil psychologique des 50% s’impose tout au long de l’année, les consommateurs sont encore plus exigeants à l’heure des soldes. En effet, près d’un consommateur sur trois (32%) se décidera à mettre la main au portefeuille pour s’offrir un article de mode si le rabais atteint ou dépasse ce seuil. D’une manière générale, en dehors des soldes, les Français commencent à être sensibles aux promotions allant de 20% à 39% puis de 40% à 59%. Pendant les soldes, leur sensibilité aux promotions grimpe d’un cran. Les consommateurs se révèlent sensibles aux promotions allant de 40% à 59% puis de 60% à 79%. A noter aussi, 16% des Français sont prêts à acheter des vins et spiritueux en réduction à moins de 10% en dehors de la période des soldes contre 10% pour presque l’ensemble des autres secteurs » explique la société.

Si l’expérience client représente un des piliers essentiels pour inciter le consommateur à la dépense, le prix demeure ainsi le nerf de la guerre, notamment dans un contexte de fortes incertitudes des Français quant à leur pouvoir d’achat.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email