Pour Forrester, le « Metaverse » ne se concrétisera pas avant plusieurs années

Avec son rapport "The State Of The Metaverse », Forrester révèle que le metaverse est à des années de sa concrétisation et qu'il se manifestera par étapes au cours de la prochaine décennie. 

Le Metaverse pourrait rester virtuel encore quelques années… Avec son rapport “The State Of The Metaverse”, Forrester révèle en effet que le « Metaverse » est à des années de sa concrétisation et qu’il se manifestera par étapes au cours de la prochaine décennie.

« Malgré le battage médiatique, il n’existe pas de réel métavers aujourd’hui. Mais cela n’a pas empêché les entreprises de se bousculer pour y prétendre, dans un contexte de scepticisme des consommateurs et de technologie naissante. La promesse du metaverse (par rapport à la réalité d’aujourd’hui) est à l’origine du FOMO de l’industrie.» explique la société.

Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Il n’y a qu’un seul metaverse, pas plusieurs. Le métavers est un phénomène singulier, tout comme le World Wide Web. Bien qu’il contienne des environnements distincts, les utilisateurs pourront passer d’un endroit spécifique d’un environnement à un endroit spécifique d’un autre environnement grâce à des liens (ou “portails”). Ainsi, ils n’auront pas à quitter l’application d’une marque pour lancer celle d’une autre et se frayer un chemin jusqu’à leur destination.
  • Le métavers n’appartiendra à aucune entreprise. Contrairement à Second Life, par exemple, le metaverse ne sera pas hébergé par une entité unique comme Linden Lab, mais une décentralisation complète est peu probable. Les grandes entreprises de la technologie se préparent déjà à dominer. 37 % des adultes britanniques en ligne qui comprennent ce qu’est le métavers associent Meta (anciennement Facebook, Inc.) au métavers – plus que toute autre entreprise à laquelle nous avons posé la question, y compris Roblox et Fortnite.
  • Le metaverse n’est pas dépendant du Web3. Il ne nécessitera pas de technologies Web3 comme la blockchain et ne dépendra pas de systèmes crypto-économiques pour fonctionner.
  • Le métavers offre un potentiel pour une nouvelle génération d’expériences client. À l’avenir, les gens passeront leurs journées dans le monde physique, dans le monde immersif et dans un mélange des deux.
  • Les premiers cas d’utilisation du metaverse se concentreront sur les jeux et les divertissements, puis sur les médias sociaux.
  • Le métavers touchera aussi les employés, qu’ils soient prêts ou non. Dans les années à venir, les employés verront leurs systèmes de collaboration sur le lieu de travail intégrer des expériences de type métavers.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email