Patrick Mareuil, Airship : « les push notifications sont un élément clé dans l’engagement client sur mobile. »

Managing Directeor EMEA d’Airship, Patrick Mareuil revient sur la story de ce champion de la push notification, une arme secrète utilisée par les marketeurs au sein des applications mobiles

La story Airship ?

PM – A l’origine en France, Airship c’est Accengage, une société que j’ai co-fondée en 2010, après avoir eu une première aventure entrepreneuriale dans l’e-mail marketing et le marketing relationnel.

En regardant les opportunités sur mobile, nous nous sommes rendu compte avec mes associés des atouts et des avantages du device mobile dans l’engagement des marques avec les clients. Et en quelques années, nous avons fait d’Accengage le champion français et européen des technologies de push notification, car ce canal est vraiment un élément clé dans l’engagement client sur mobile.

On se posait des questions sur comment accélérer encore la croissance, et on a décidé de se rapprocher d’Airship qui était le pionnier de notre secteur et le plus grand acteur américain. avec ce rapprochement, nous avons créé le leader mondial de l’engagement client et de l’expérience client sur mobile.

Aujourd’hui, Airship, c’est plus de 300 personnes réparties dans 10 bureaux sur 3 continents, qui accompagnent des marques mondiales dans le retail, comme Walmart, Carrefour, Auchan ou Boots, dans le travel avec Air France-KLM, American Air Lines ou Abritel, mais également dans les médias avec France Télévisions, la BBC ou CNN.

Pour toutes ces marques, le mobile est un enjeu stratégique car il représente l’intégralité ou la quasi-totalité de leurs audiences et désormais de leurs revenus digitaux.

Les push notifications, une arme secrète ?

PM – C’est clairement un élément clé pour maximiser la fidélité des utilisateurs à une application, un environnement où se concentrent généralement les meilleurs clients d’une marque. Et on sait par ailleurs que les utilisateurs qui reçoivent des notifications sont 2 à 3 fois plus fidèles que les utilisateurs qui n’en reçoivent pas.

Si on prend l’exemple des médias, la notification est le premier vecteur de trafic et d’audience, et donc de revenus publicitaires. Pour les e-commerçants, on assiste de plus en plus à une bataille entre notifications et référencement naturel. En termes d’impact sur la performance et le chiffre d’affaires, c’est colossal.

On peut sans doute parler d’arme secrète, mais qui est de plus en plus admise comme essentielle à la performance sur mobile.

Demain un avenir plus conversationnel ?

PM – L’enjeu reste d’envoyer les bons messages aux bonnes personnes, en fournissant la meilleure expérience client possible. Et cela passe par plusieurs choses.

La première, c’est de réussir la première étape de l’onboarding, lors du premier contact avec une application. Cela permet de découvrir le service et ses fonctionnalités, de s’abonner aux notifications, et cela joue sur la fidélité à long terme de l’utilisateur.

Ensuite, nous cherchons également à optimiser le parcours client au sein de l’application, avec différents outils pour améliorer la navigation, développer les usages et in-fine la valeur des utilisateurs.

Parmi ces outils, le chat peut contribuer à réduire les frictions, en réintroduisant un peu d’humain et de conversationnel, ce qui contribuera effectivement à améliorer les taux de conversion, au sein d’une application.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email