Noël 2021 : 42% des achats se feront par smartphone

Société de conseil en études et recherches UX, Ferpection a interrogé plus de 1 000 personnes pour tout savoir sur les achats de Noël des Français 
Premier enseignement, cette année, l’avalanche de cadeaux ne sera pas plus importante que les années précédentes, voire un peu moins forte. En effet, 51 % des Français ont prévu d’offrir des cadeaux à leur entourage selon la même routine que les Noël passés. De plus, 13 % veulent faire des présents à moins de monde, 28 % vont diminuer leur budget par personne et 8 % ont décidé de ne rien offrir du tout. Seulement 5 % de chanceux vont faire plus de cadeaux que les années passées.
En ce qui concerne le budget alloué aux cadeaux, 34 % des Français envisagent une enveloppe comprise entre 100€ et 249€, et 29 % entre 250€ et 499€. Avec une plus faible représentativité, 15 % ne dépasseront pas les 99€ et 11 % iront entre 500€ et 999€. Les plus généreux ou les plus aisés ne seraient que 3 % à dépenser plus de 1 000€.
Si le magasin reste un canal d’achat encore plébiscité par 69 % des Français, ils sont également 56 % à acheter via leur PC et 42 % via leur smartphone ou tablette. En revanche, pour dénicher leurs cadeaux, les Français font davantage de recherches en ligne : 56 % le font sur leur PC et 50 % via leur mobile contre 45 % en magasin physique. Autre fait majeur, si le desktop est utilisé autant pour la phase de recherche que pour l’achat, le mobile perd encore quelques utilisateurs au moment de convertir.
« Nous le voyons de plus en plus, l’expérience en ligne se doit d’être optimale. Non seulement pour faciliter les recherches des acheteurs mais également pour booster le drive to store. Le web reste un canal d’information majeur et continue d’accompagner les magasins traditionnels, sans les gêner, bien au contraire. Les Français peuvent être en recherche d’information sur un canal et acheter sur un autre, tous ces différents canaux se répondent. Si certains e-commerçants sont déçus par la conversion sur mobile à la lecture de leurs outils Analytics, ils peuvent être rassurés par le fait que la recherche d’information sur smartphone va aussi générer des achats en magasin ou sur un site internet » explique Thibault Geenen, CEO & fondateur de Ferpection.
Pour faciliter les achats en ligne, les internautes savent très bien ce qui peut être rédhibitoire ou au contraire les séduire. Ainsi, les informations de livraison et de retraits arrivent en tête du classement et sont les plus importantes pour 90 % des Français (extrêmement importantes pour 39 %, très importantes pour 36 % et importantes pour 15 %).
La confiance est également de mise : extrêmement importante pour 38 %, très importantes pour 35 % et importante pour 17 %.
A la troisième marche du podium, les caractéristiques des produits doivent être claires. Un fait jugé extrêmement important pour 36 %, très important pour 37 % et important pour 16 %.
En revanche, l’esthétisme et l’originalité ne sont guère des facteurs primordiaux.
« On voit à travers ces chiffres à quel point le design de l’expérience utilisateur est loin de se limiter à des notions d’esthétique ou d’ergonomie mais va chercher à conforter l’acheteur sur des questions bien plus importantes sur le produit acheté comme sur les modalités d’achat lui-même. C’est en proposant ces informations au moment où l’internaute les attend dans son parcours que le travail d’UX va créer la confiance indispensable à l’achat, même pour les petites marques », analyse Thibault Geenen, CEO et co-fondateur de Ferpection.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email