Les applications sociales & vidéo captent 70% du temps passé sur les mobiles

Selon le dernier rapport State of Mobile 2022 réalisé par App Annie, 70% du temps est désormais passé au sein de ce type d’applications regroupant aussi bien TikTok, Instagram ou Youtube.
Si le mobile capte 70% de notre temps digital et que les applications se taillent la part du lien sur cet écran, ce sont clairment les applications « sociales » et « vidéo » qui captent désormais l’essentiel de ce temps d’écran.
Selon le dernier rapport State of Mobile 2022 réalisé par App Annie, 70% du temps est désormais passé au sein de ce type d’applications regroupant aussi bien TikTok, Instagram ou Youtube.
«  Les chiffres du quatrième trimestre 2021 ont montré que les consommateurs ont collectivement passé environ 950 milliards d’heures sur des téléphones Android dans le monde entier. Dans ce total, ils ont passé environ 650 milliards d’heures sur des produits sociaux/communication et photo/vidéo. À titre de comparaison, le total comparable pour le 4e trimestre 2018 était de 435 milliards – ce qui équivaut à une augmentation de 50 %. »
Selon les données App Annie sur l’état du mobile 2022, le temps mondial passé dans les apps sociales a augmenté de 35 % entre le 4e trimestre 2018 et le 4e trimestre 2021 (306 milliards d’heures à 412 milliards d’heures). Mais au cours de la même période, les heures passées dans les apps Photo & Vidéo ont grimpé de 90 % (129 milliards d’heures à 244 milliards d’heures).
TikTok a remporté la palme de l’engagement des utilisateurs en 2021. L’utilisateur moyen sur TikTok passe désormais 19,6 heures par mois dans l’application, hors Chine. Ce chiffre est égal à celui de Facebook (première application sociale en termes de temps passé dans le monde en 2021) et bien supérieur à celui de WhatsApp et Instagram. La grande différence pour TikTok est la vitesse de sa croissance, qui est multipliée par 4,7 en quatre ans. En 2018, son engagement mensuel moyen n’était que de 4,2 heures.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email