La fidélité des consommateurs aux constructeurs de smartphones s’étiole d’après l’étude de Teads réalisée sur 17 marchés.

D’après l’étude de Teads réalisée sur 17 marchés, la fidélité des consommateurs aux constructeurs de smartphones s’étiole et la majorité d’entre eux envisagerait d'acheter une marque différente de celle qu'ils possèdent actuellement.
Teads, The Global Media Platform, annonce aujourd’hui les résultats de sa dernière enquête réalisée en partenariat avec GWIauprès de 7 785 intentionnistes de téléphones mobiles. Cette étude mondiale, une des plus importantes jamais réalisées par Teads sur 17 marchés, révèle que les fabricants de smartphones vont devoir s’adapter aux nouveaux facteurs qui influencent les décisions d’achat des consommateurs. Le marché des smartphones étant moins fragmenté et la fidélité aux marques de plus en plus faible, les consommateurs sont désormais influencés par les caractéristiques techniques et l’innovation.
En France, l’offre promotionnelle arrive en première place (54%) comme facteur influençant l’achat d’un nouveau smartphone, devant l’option de reprise (41%). Il est intéressant de noter que 34% des répondants ont mentionné que la garantie et le service après-vente étaient des éléments importants et 10% ont déclaré que c’étaient les plus importants. Cela montre que les consommateurs pensent à plus long terme lorsqu’ils achètent un smartphone, et que la possibilité de réparer l’appareil et les garanties proposées, tant par le fabricant que par les opérateurs, sont au cœur de leurs préoccupations.
«  Comme il est devenu de plus en plus difficile de différencier les smartphones en fonction de leurs performances et de leurs caractéristiques, il est intéressant de voir que les décisions des consommateurs se déplacent vers des domaines où les marques peuvent se distinguer davantage. Les consommateurs étant de plus en plus préoccupés par l’environnement, la possibilité pour les fabricants de réparer facilement leurs appareils afin d’en augmenter le cycle de vie et de réduire l’impact sur la planète ne fera que gagner en importance. C’est donc aux opérateurs et aux fabricants de décider comment ils vont aborder ces décisions et communiquer ces mises à jour aux utilisateurs d’appareils mobiles. » commente Ioanna Stagia, VP Global Client Partner Insights & Measurement, chez Teads
«  Janvier 2022 a été un moment décisif pour le marché des smartphones à l’échelle mondiale, puisque la pénétration des ventes de smartphones compatibles 5G a atteint 51%, soit la première fois qu’elle a dépassé celle des smartphones 4G. Notre étude démontre que les consommateurs souhaitent acquérir le tout dernier smartphone mais ce qui est peut-être le plus intéressant, c’est qu’ils sont maintenant plus disposés à changer également de marque. Avec une telle variété de facteurs en jeu pour déterminer le prochain smartphone qu’un consommateur choisira, notre étude montre que la publicité peut avoir un rôle substantiel à jouer en communiquant les caractéristiques et les avantages clés aux consommateurs » ajoute James Aylott, SVP Strategic Accounts chez Teads.
Interrogés sur la durabilité de l’appareil, seulement 15% des intentionnistes ont répondu que les solutions de recyclage étaient un facteur important. Cependant, 60% des répondants se disent prêts à payer plus cher pour des produits écologiques, 65% souhaitent que les marques soient socialement responsables ou respectueuses de l’environnement et 52% considèrent que la durabilité est également une caractéristique importante.
Tout cela donne un aperçu intéressant du marché des smartphones, montrant que les acheteurs de téléphones mobiles sont toujours influencés par les principales caractéristiques matérielles, mais que les décisions financières et environnementales jouent un rôle de plus en plus important dans le cycle d’achat, les consommateurs souhaitant que leurs produits aient moins d’impact sur la planète et qu’ils durent plus longtemps après leur production.
L’étude a définitivement montré que le désir d’avoir le dernier appareil en date n’a pas changé : 16% des répondants ont leur téléphone depuis moins de six mois et près de la moitié (43%) l’ont depuis moins d’un an. Et ce, malgré le fait que 59% sont “très satisfaits” de leur téléphone. De plus, 65% des personnes interrogées s’accordent à dire qu’un téléphone n’est pas seulement un produit technologique mais qu’il fait partie d’une mode et de leur identité. Il est intéressant de noter que les consommateurs ne cherchent pas à acheter le dernier modèle de la marque qu’ils possèdent déjà. 66% des répondants envisageraient de changer de marque, les membres de la génération Z (71 %) étant les plus susceptibles de le faire, contre 62% pour les milléniaux et 60% pour la génération X. Par ailleurs, les hommes ont davantage tendance à changer de marque (72%) que les femmes (59%).
Méthodologie : Teads a mandaté auprès de GWI une étude sur 17 marchés en se concentrant sur les intentions d’achat de smartphones de 7 785 personnes âgées de 18 à 54 ans (achat ou upgrade dans les 12 prochains mois). Les résultats ont été synchronisés avec GWI Core afin de fournir des informations sur l’audience des intentions d’achat de smartphones à travers plus de 40 000 points de données.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email