Données personnelles : un SDK Facebook pointé du doigt par une ONG

Des chercheurs de l'ONG Privacy International ont réalisé que des données potentiellement personnelles étaient envoyées par des dizaines d'applications à Facebook, même lorsque leur utilisateur ne disposait pas de compte sur le réseau social.

Des chercheurs de l’ONG Privacy International ont réalisé que des données potentiellement personnelles étaient envoyées par des dizaines d’applications à Facebook, même lorsque leur utilisateur ne disposait pas de compte sur le réseau social.

Source: www.lemonde.fr

Des SDK qui permettraient à Facebook de savoir quelles applications sont installées sur le smartphone et de réaliser un profilage des utilisateurs, sur des données personnelles et parfois sensibles comme la religion.

La dernière interview

Dernières News

Newsletter

Lettre d’information

Partager cette page

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email